• Pélerinage ....

    Pélerinage ....

     

     

    Comme chaque matin

     

    la sonnerie du réveil m’a sorti du lit dans ma mansarde sous les toits…
    il fait encore nuit et je grelotte…c’est encore l’hiver…
    un autre sans chauffage .....
    une rapide et symbolique toilette sur l’évier de pierre sous la lucarne crasseuse ,
    je m’habille sans traîner….mon carton à dessin sous le bras , je me saisis de la mallette de couleurs ,
    verrouille la porte et dévale quatre à quatre l’escalier de service…

    Comme tous les jours , je fais une halte au bistrot qui fait l’angle de la rue des Petits-Champs ,
    le temps d’avaler un croissant et un crème brûlant….
    ça fait du bien et ça me réveille tout à fait…

    Le passage de la rue Beaujolais pour la galerie du Palais Royal sous l’appartement de Colette…
    je foule à grandes enjambées les dalles historiques de la galerie avec sur ma gauche derrière la grille les silhouettes fantomatiques des arbres du jardin….
    je ne me lasse pas de ce trajet….déjà un an et toujours le même plaisir….
    j’ai parfaitement conscience d’être un privilégié et je savoure l’instant….
    je débouche sous les arcades du Français…
    je longe ses portes vitrées….traverse la rue Richelieu pour atteindre l’arrêt du Bus….

    Comme un rituel , je pose carton et mallette à mes pieds….
    passe les mains derrière le dos et prend appui sur le socle du lampadaire
    pour souffler un peu en attendant le 21 qui va m’amener aux Arts Déco…..

    sauf que ce jour là…………..

    ..il s’est passé un événement particulier….que d’aucuns jugeront sans importance…

    Alors que je pesais de tout mon poids sur le socle de pierre historique du mobilier urbain

    …..ben….il a cédé…

    je me suis retrouvé assis par terre sous l’œil mi amusé , mi réprobateurs des autres usagers….

    Très gêné et confus….
    j’ai ramassé le morceau détaché et essayé de le remettre en place…
    je sais c’est aussi ridicule qu’inutile , mais c’est la seule contenance que j’ai réussi à adopter….

    Sauvé par le gong….mon bus arrive….
    je jette négligemment le corps du délit…ramasse mes affaires
    et saute sur la plate-forme…
    comme d’habitude le poinçonneur me tire par le bras pour me hisser…
    ferme la chaîne derrière moi et tire sur la poignée ding ding pour sonner le départ…

    Pourquoi je vous raconte ça…..
    parce que …je n’avais pas encore 20 ans….
    c’était il y a plus 50 ans……

    et ce n’est toujours pas réparé…..

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 31 Mars 2014 à 22:11

    Comme toujours Bottle, très joliment raconté !

    ce jeune homme qui sort de sa mansarde gelée me rappelle un autre jeune homme à quelques dix ans près ...

     

    2
    Jeudi 23 Octobre 2014 à 10:13

    Bonjour Bottle - Je viens de visiter cette photo si jolie de l'enfant qui donne à manger aux pigeons - regardé la date - août de cette année - il y a si longtemps que tu ne parais plus sur ton blog ici ...je suis rassurée...t'en a rien à faire je m'en doute mais pour moi que tu sois toujours en  Vie est très important ...pas envie de voir celui que j'ai regardé comme la locomotive sur tchatcheblog , le premier blog  abordé il y a dix ans , disparaître ...Bonne continuation , longue route pour celui que je n'appellerai jamais que  " Bottle "     

    3
    Dimanche 16 Avril à 18:08
    angelilie

    beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog en lien ici : http://mondefantasia.over-blog.com/

    au plaisir

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :